RETOUR       LE PETIT PLONGEUR DANS LA PRAIRIE   
 

 

Le petit plongeur dans la prairie

Les prairies sous-marines sont mises à mal par diverses sources de pollution (notamment chimiques) mais aussi par les ancres des bateaux, le bétonnage de la bande côtière, nos palmes, etc. Et pourtant, les herbiers que nous survolons en plongée mériteraient tellement mieux ! Par Stéphan Jacquet et Vincent Maran. Photographies des auteurs sauf mention contraire.

Incroyables herbiers

C’est en parcourant un article paru pendant l’été 2012 dans la revue Nature Geoscience que nous avons eu l’idée d’écrire cet article à quatre mains sur les herbiers. Pourquoi ? Parce que c’est à la fois de la science, de la biologie, donc un item faisant le trait d’union entre nos rubriques ”bio” et ”scientifique”… ! L’article nous apprend que les herbiers nous protègent du climat ! En effet les herbiers stockeraient deux fois plus de carbone que les forêts par unité de surface (83 000 tonnes de carbone par km2 pour les premiers contre 30 000 pour les secondes). Incroyable, non ! Quand on sait cela, ne devrait-on pas les protéger, y faire attention, les coucouner partout autour de la planète ? Il faut croire qu’il n’en est rien puisqu’on estime aujourd’hui que c’est un écosystème parmi les plus menacés sur terre avec 29 % de ces herbiers ayant d’ores et déjà disparu. À une époque où on donne de plus en plus de valeur aux écosystèmes et qu’on parle désormais de services (chiffrables) rendus par ces derniers, l’exemple ci-dessus est particulièrement important à l’échelle planétaire.

 

Plus proche de nous et pour donner un autre exemple, cette fois-ci plus pragmatique, nous savons qu’à la fin de la belle saison les feuilles mortes de posidonies peuvent s’accumuler en banquettes importantes sur les plages. Elles ont un rôle protecteur non négligeable pour protéger celles-ci contre les fortes vagues de l’hiver qui peuvent les dégrader par érosion. Les municipalités doivent savoir qu’il ne faut pas ôter des plages ces amoncellements de feuilles mortes, même s’ils peuvent sembler pour certains disgracieux, puis malodorants de par la dégradation de cette matière organique. Et certaines municipalités jouent effectivement le jeu, sur certaines parties de leur littoral (plage du Mouré Rouge à Cannes par exemple). Les deux exemples cités ci-dessus montrent combien les herbiers sont importants. Ce constat, connu de tous, nous a poussés à vous proposer un petit article sur les herbiers sous-marins, leur diversité, leur rôle, les menaces qui pèsent sur eux et enfin ce que nous, plongeurs, devrions faire ou dire (plus souvent).

Ce petit plaidoyer arrive au bon moment nous semble-t-il car, au mois d’octobre 2012, un nouvel article écrit dans la revue Nature Climate Change par des chercheurs espagnols en rajoutait une couche. D’après ces auteurs, l’augmentation des températures enregistrée ces dernières années pourrait avoir raison des herbiers de posidonies en Méditerranée occidentale, et ce bien avant la fin de ce siècle !


Pour découvrir la suite de l'article, s'abonner
 
   
 

 

       
ESPACE PARTENAIRE
RECHERCHER DANS LE SITE
 
FFESSM
24 Quai de Rive-Neuve
13284 MARSEILLE Cedex 07
FRANCE
Tél : +33 (0)4.91.33.99.31
Fax : +33 (0)4.91.54.77.43
N° indigo : 0 820 000 457
Contacts FFESSM
 
Mentions légales
Liens
Information générales
La plongée en bouteille
La plongée libre
Pratiquer un sport Subaquatique
Les avantages de la licence FFESSM
Accès à toutes les activités avec la licence
Les avantages des partenaires
La boutique en ligne et SUBAQUA
Les dossiers de la FFESSM
Développement durable
DORIS
Les dossiers SUBAQUA
Le clip dela FFESSM
Le sommaire du dernier SUBAQUA
 
Informations pratiques
S'abonner à SUBAQUA
La boutique en ligne
La FFESSM près de chez vous
Enregistrez votre pack découverte
Rechercher un club
Poser votre question